Accueil / Agenda et actualités / Les actus du village / INFLUENZA AVIAIRE

INFLUENZA AVIAIRE

INFLUENZA AVIAIRE
Un cas d'infuenza aviaire a été détecté dans un élevage à Bénesse-Maremne et un second à Saint-Geours-de-Maremne. La préfecture des Landes met en place une zone de protection et une zone de surveillance. Si vous êtes propriétaire d'oiseaux domestiques ou de basse cour, vous devez déclarer vos oiseaux en Mairie.

fiche à remplir pour les propriétaires d'oiseaux

 Les communes en zone de protection :
• Angresse
• Benesse-Maremne
• Capbreton
• Labenne
• Orx
• Riviere-Saas-et-Gourby
• Saint-Geours-de-Maremne
• Saubrigues
• Saubusse
• Josse
• Saint-Jean-de-Marsacq
• Saint-Vincent-de-Tyrosse

Zone de surveillance
• Angoume
• Biaudos
• Dax
• Heugas
• Magescq
• Mees
• Oeyrekuy
• Ondres
• Orist
• Pey
• Port-de-Lanne
• Saint-André-de-Seignanx
• Saint-Bathélémy
• Saint-Etienne-d’Orthe
• Saint-Lon-Les-Mines
• Saint-Martin-de-Hinx
• Saint-Martin-de-Seignanx
• Saint-Paul-Lès-Dax
• Saubion
• Seignosse
• Siest
• Soorts-Hossegor
• Soustons
• Tarnos
• Tercis-les-Bains
• Tosse

La Préfecture rappelle que les personnes par leurs tenues (vêtements, bottes...), les roues de véhicules, le matériel, peuvent être porteurs du virus après avoir été en contact avec des oiseaux infectés,domestiques ou sauvages.De ce fait, elle appelle à la plus grande vigilance de tous les acteurs, notamment les éleveurs, les promeneurs, les chasseurs, les propriétaires particuliers de basses-cours, les autres détenteurs d’oiseaux et les vétérinaires pour tout mettre en œuvre afin de se protéger contre la propagation de ce virus. Cela passe en particulier par une application sans faille des mesures de biosécurité (arrêté ministériel du 8février 2016) et un signalement de toute mortalité d’oiseaux

Sur l’ensemble du territoire de ces communes :

• Aucune volaille et aucun autre oiseau captif ne doit entrer dans les exploitations ou en sortir.
• Les volailles et autres oiseaux captifs doivent être maintenus dans leurs exploitations, que ce soit dans leurs locaux d’hébergement ou dans d’autres lieux de l’exploitation permettant leur confinement et leur isolement, notamment afin de limiter les contacts avec les oiseaux sauvages.
• Tous les détenteurs d’oiseaux professionnels et particulier mettent en œuvre les mesures de biosécurité adaptées pour prévenir le risque de diffusion de la maladie, en particulier via le contact avec les oiseaux sauvages, en protégeant l’accès à l’alimentation, à l’abreuvement, aux silos et stockage d’aliments.
• Tout mouvement de personnes, de mammifères des espèces domestiques, de véhicules et d’équipement à destination ou en provenance d’exploitation d’oiseaux est évité autant que faire se peut, les mouvements nécessaires font l’objet de précautions particulières en termes de changement de tenue, de parcage des véhicules en dehors des zones d’élevage et de nettoyage et désinfection à l’entrée et à la sortie des exploitations afin d’éviter les risques de propagation de l’infection.

plus d'informations sur le site de la préfecture des Landes.

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Plan du site

Notre village

Vie municipale

Vie pratique

Agenda et actualités

Vie associative

La médiathèque

Enfance et Jeunesse